Créer une boutique en ligne avec WooCommerce

par PCHARLIER le 7 septembre 2017

Vous souhaitez vous orienter vers le commerce en ligne ? Vous avez entendu parler d’outils spécialisés comme Prestashop, Magento, OsCommerce et ne savez que choisir ? Vous avez votre site en WordPress et êtes à l’aise avec son utilisation ? WooCommerce, un plugin de WordPress, transforme votre site en véritable e-Commerce digne des CMS dits spécialisés.

Pourquoi l’e-Commerce ?

Le marché de l’e-Commerce est depuis quelques années un secteur d’activité attractif et dynamique. Le nombre de sites de vente en ligne ne cesse d’exploser. Il devient difficile pour les commerçants de s’en passer. Leurs clients consultent de plus en plus les sites d’e-Commerce via mobile, pour rechercher de l’information liée aux produits et services ou finaliser leurs achats.

En outre, l’e-Commerce est nativement international. Il offre aux e-commerçants la possibilité de distribuer leurs produits et services au-delà des frontières
géographiques et culturelles. L’acronyme ATAWAD « AnyTime – AnyWhere – AnyDevice » résume le nouveau mode de consommation tout au long de la journée,
partout, et sur l’ensemble des écrans.

WordPress est le CMS le plus utilisé à travers le monde. Peut-être anime-t-il déjà votre site ? Joindre une boutique à son site web devient incontournable pour la plupart des commerces. WooCommerce, WPCommerce, WPShop MarketPress, JigoShop sont des plugins WordPress qui vous éviteront un développement natif interne long et fastidieux. Parmi ceux-ci, un se démarque actuellement sur le Web : WooCommerce.

WooCommerce est une solution Open Source développée initialement par WooThemes. Cet outil est gratuit dans ses fonctions de base mais la société WooThemes commercialise plus de 350 plugins complémentaires ainsi que des thèmes orientés e-Commerce pour WooCommerce.

Pourquoi WooCommerce ?

Si Prestashop dominait jusqu’à il y a peu le marché chez nous grâce à son « made in France », à l’échelle mondiale c’est WooCommerce qui s’impose et est en vogue (surfant sans doute sur le succès de WordPress).

WooCommerce a tout ce qui avait fait initialement le succès de Prestashop : la simplicité d’utilisation tout en offrant tout ce dont a besoin un e-commerçant pour se lancer. PrestaShop est devenu sophistiqué, lourd et au final coûteux (plugins ou partenaires payants rapidement nécessaires).

Dans sa version gratuite, WooCommerce est suffisant et avec une bonne connaissance de l’outil et un peu d’huile de coude, on peut se passer très souvent d’extensions complémentaires et payantes.

Intégration avec WordPress

En tant que plugin, WooCommerce s’intègre parfaitement dans le tableau de bord de WordPress. Que ce soit lors de la création de produits ou de leur taxonomie, rien ne perturbera un utilisateur courant de WordPress.

Une intégration parfaite dans WordPress.

Ensuite, ce plugin offre toute une série d’outils permettant de créer des produits simples, complexes, personnalisables ou variables avec un prix ou un stock différent pour une ou plusieurs variantes. Toute une série d’attributs peuvent être créés et ajoutés à vos produits. Pour chaque produit, WooCommerce peut inclure un prix promotionnel sur une période donnée. Il gère des taux de TVA de base et distincts pour chaque pays. Des modes de livraison sont inclus. Il permet aussi nativement de gérer les stocks si nécessaire.

Thèmes premium ou pas ?

WooThemes (et d’autres) propose une multitude de thèmes compatibles WooCommerce. Théoriquement, tous les thèmes WordPress sont compatibles, mais nécessitent d’être adaptés au plugin. Les thèmes premium WooCommerce incluent généralement tous les outils. Ils sont également mis à jour, ce qui est un gage de sécurité. Généralement plus chers que les thèmes premiums de base de WordPress, leurs prix varient entre 35 et 70 €.

Envers du décor

Le nombre de modes de paiement est un peu court pour nos contrées, mais des plugins apportent des solutions. C’est la même chose pour le suivi des livraisons : DHL, UPS sont disponibles mais il n’y a pas grand-chose pour les modes de livraison locaux (bPost, Chronopost, etc.). Des outils comme les e-mails de confirmation sont assez pauvres voire moches. Un peu de travail au niveau des templates optimisera le tout.

La vitesse d’un site e-Commerce est primordiale. Selon ses détracteurs, WooCommerce est un outil basique peu adapté à un site e-Commerce d’importance. Il n’en est rien, ce n’est pas WooCommerce le coupable mais le serveur.

Pour avoir une bonne note sur des outils comme PageSpeed Insight, il ne faut pas se contenter d’un hébergement simple mutualisé. Choisir un hébergement pro sur lequel vous pourrez allouer plus de mémoire à PHP est fondamental pour répondre à la gourmandise de WooCommerce. Mettre en cache son site est aussi important àcondition de ne pas y mettre les pages panier d’achat, paiement, compte utilisateur, confirmation…

Il y a quelques outils qui risquent de vite vous manquer – la gestion d’abonnements, les relances clients, la génération de factures en PDF – mais qui peuvent se compenser par des plugins ou du développement WordPress.

Conclusion

C’est très bon dans l’ensemble. L’intégration est facile et l’utilisateur se retrouve avec une interface simple, ergonomique et connue.

Globalement ça reste du WordPress tout en fournissant les outils essentiels pour l’e-Commerce.

Le Cepegra propose de vous lancer dans l’utilisation de WooCommerce grâce à un module de deux fois huit heures pendant lesquelles seront abordés l’installation et la configuration du module, la création et la gestion des produits et leurs variantes, la gestion des ventes, les paiements et les livraisons et enfin,
la personnalisation de sa boutique via les pages et widgets spécifiques WooCommerce. On essaiera également de répondre aux situations précises des participants sur base de leur réalité de terrain.

Intéressé(e) ? N’hésitez pas à vous inscrire au prochain module « WooCommerce : créer une boutique en ligne » qui aura lieu à Gosselies les 11 et 12/10 ou les 18 et 25/11  et à Louvain-la-Neuve les et 08, 09/11 – bit.ly/WoocommerceCepegra