Web designer Développeur Front-End, retour sur la formation 2019

par PCHARLIER le 24 mars 2020

Le Front-End Web Development, discipline indépendante ou complémentaire à celle de Web designer est devenu incontournable ces dernières années dans les agences Web. JavaScript envahit toutes les sphères du développement Web et des applications mobiles. La formation en Front-End au Cepegra est proposée en complément aux anciens stagiaires en Web design UX/UI que la programmation ne rebute pas, ou à des demandeurs d’emploi ayant une expérience dans les métiers du Web.

Web designer - Développeur Front-End
Séance de codage.

De quoi parle-t-on ?

Selon Wikipedia, « Le développement Web Front-End (aussi appelé “Frontal” en Français, si, si) correspond aux productions HTML, CSS et JavaScript d’une page internet ou d’une application qu’un utilisateur peut voir et avec lesquelles il peut interagir directement ».

Le développeur Front-End est une personne qui peut être issue du milieu du Web Design en ayant renforcé ses connaissances en développement. Il peut aussi être un développeur qui a choisi de se spécialiser dans les technologies et langages du Front-End tels que HTML, CSS, Javascript.

Le principal défi du développeur Web Front-End est de toujours s’adapter aux dernières évolutions ; les outils, méthodes et techniques de développement étant en évolution constante.

Qu’a-t-on abordé lors de cette formation ?

La formation a intégré beaucoup de méthodologie notamment par la mise en place d’un Workflow individuel et en équipe. Les participants ont abordé les technologies modernes telles que SASS, WebPack, Git, GitHub, des outils de mise en ligne et le développement ou l’utilisation d’APIs. On y a ajouté une partie WordPress (notamment l’API), du JavaScript ES 6 et une initiation à Vue.js et React. Les principes de JamStack HeadLess ont été abordés en fin de formation. Le but était d’avancer progressivement avec ces technologies, projet par projet.

Organisation par itérations

La formation a commencé début mai et s’est étendue sur 5 mois (fermeture de 4 semaines en été comprises). Elle a été organisée autour de phases théoriques et de minichallenges encadrés par un coach pour chaque discipline. Ainsi ce ne sont pas moins de dix minichallenges qui ont été réalisés par les six stagiaires en formation.

La première partie de la formation, avant les vacances, était plus orientée « dynamisation de contenus » avec du JavaScript, base de données, API et WordPress. La seconde partie visait le monde des « applications » en JavaScript, Progressive Web App, Vue.js et React.

Chaque phase a été ponctuée par une mise en pratique concrète reprenant l’ensemble des techniques abordées précédemment.

Recherche et autonomie

Lors de chaque étape, une partie du challenge à réaliser comportait des méthodes ou techniques inconnues qui ont amené les stagiaires à développer leur veille technologique individuellement et en équipe. Ils ont par exemple découvert le monde du Headless CMS avec Strapi pour développer rapidement une API sans s’encombrer de la partie programmation.

Réalisation concrète lors d’un atelier

La formation s’est terminée par un atelier de dix jours pendant lequel les stagiaires ont travaillé en équipe. Il leur a été demandé de réaliser un jeu de type Geocaching basé sur la géolocalisation. Une approche Agile de type Scrum a guidé tout le développement du projet.

Atelier Web designer - Développeur Front-End 2019
Fin de l’Atelier, présentation et test en live de l’application GeoWalk.

Gregorio témoigne : « Les ateliers que nous avons pu réaliser durant la formation nous ont permis d’appliquer les connaissances acquises précédemment de manière ludique et constructive. Tout en nous permettant de nous rendre compte des réalités du terrain, c’est dans la bonne humeur et avec quelques défis à la clé que nous avons pu concrétiser nos connaissances tout en s’amusant ».

Tester et présenter son travail

Durant l’atelier final, un workflow complet avec gestion de tâches et de débogage a été installé et configuré. Une plateforme de développement et de tests était mise en place. Les formateurs ont joué les rôles de client et de Product Owner, réclamant régulièrement des livraisons fonctionnelles.

Débugage de dernière minute.
Débugage de dernière minute.

Mais en fin d’atelier, c’est à partir de la plateforme de production que les visiteurs ont testé en live l’avancement du produit. Les stagiaires ont préparé un scénario de présentation fonctionnel de leur application.

Bon stress et debug de dernière minute préfigurent les actions nécessaires de demain en entreprise.

Le stage

Le stage en entreprise avait pour objectif d’adapter les acquis de la formation à la réalité de terrain. Le stage étant assez court (6 semaines, on en espère 8 en 2020), c’est parfois difficile d’intégrer un projet en cours. Si pour certains stagiaires, ça n’a pas posé de problème, d’autres ont bossé sur des projets autonomes, indépendants des activités principales de l’équipe d’entreprise.

Dans tous les cas le stage s’est bien déroulé. Certains stagiaires ont même été engagés sur leur lieu de stage.

Gregorio témoigne : « Le stage en entreprise a été une source de stress pour parvenir à ce qui nous était demandé. Cette expérience a l’avantage de nous permettre de travailler sur des cas concrets et reste la meilleure manière de concrétiser et d’appliquer les connaissances acquises durant la formation. Si six semaines de stage passent à toute vitesse et semble insuffisant, cette période reste le meilleur moyen de continuer d’apprendre et offre une réelle opportunité de trouver rapidement un emploi ».

Vous trouverez le programme complet de la formation Web designer – Développeur Front End sur notre site web, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil et vous inscrire si affinité sur http://bit.ly/INGRWFCepegra