«Travailler pour se former, se former pour travailler», la formation alternée, une autre façon d’apprendre un métier !

par TAPTEKERS le 22 juin 2017

La formation alternée est une formation professionnelle d’une durée de maximum 12 mois (en fonction du métier à apprendre). Elle alterne cours théorique et pratique en entreprise et dans un centre du Forem, de l’IFAPME ou en Centre de compétence. L’objectif étant évidemment d’acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier, mais surtout de multiplier les chances de trouver un emploi !

Tommy Delmotte en formation alternée chez Bietlot et au Cepegra, concentré sur une des presses de l'imprimerie, bien déterminé à apprendre le métier de "Conducteur de presse offset".

Quelles sont les conditions d’accès à cette formation ?

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé au Forem
  • Être âgé de 18 à 24 ans
  • Bénéficier d’allocations de chômage, d’insertion ou du revenu d’intégration sociale
  • Avoir au maximum un CESS et ne pas avoir de certificat de qualification.

Les modalités pratiques et l’engagement de l’employeur:

  • Accueillir le bénéficiaire et veiller à son intégration dans l’équipe
  • Désigner un tuteur chargé du suivi et de la formation
  • Signature d’un contrat de formation précis entre les différents acteurs du projet
  • Collaborer avec le Forem par l’intermédiaire de l’accompagnateur-formateur
  • Payer au bénéficiaire l’intervention financière mensuelle de 350 euros pour l’ensemble de ses prestations, tant en centre de formation qu’au sein de l’entreprise ainsi que le remboursement de ses frais de déplacement.

Le bénéficiaire s’engage quant à lui à être présent chez l’employeur conformément aux modalités prévues et à mettre tout en œuvre pour arriver au terme de sa formation.

Les formateurs du Cepegra s’engagent à former le bénéficiaire de manière à répondre au plan de formation et à assurer un apprentissage complet des différentes techniques inhérentes aux bonnes pratiques du métier. Le Forem offre une assistance à l’employeur et facilite une collaboration efficace entre les différents acteurs.

Petit retour en arrière !

La formation classique « Conducteur offset » fonctionne parfaitement au sein du Cepegra, tout s’enchaÎne, tout roule au rythme des presses. Le train-train bat son plein quand vient à nous une nouvelle forme de formation axée sur l’alternance.

Au départ cela m’inquiète, m’interpelle mais l’idée est séduisante. Dans le milieu ce n’est pas une pratique courante, aucun imprimeur n’a déjà tenté l’expérience mais au fil des recherches nous finissons par trouver un candidat pour relever le challenge.

Celui-ci est issu du programme « Popul’Art Cité » qui aide les jeunes en difficultés à se réinsérer dans le monde du travail par la découverte de divers métiers.

Je décèle chez lui une certaine aisance à l’apprentissage et une grande motivation pour intégrer ce programme alterné, ce qui me pousse à me lancer aussi dans l’aventure.

Après avoir créé un nouveau référentiel, mis en place la stratégie de formation, un rendez-vous est pris avec l’imprimerie Bietlot qui répond favorablement à notre demande et est séduite par la formule, nous signons un contrat dans la foulée.

La mise en place d’un planning de formation n’est pas évidente car il faut jongler avec les différents modules de formation et nous sommes tenus par une exigence d’un minimum de 60% entreprise et 40% au Cepegra. Finalement l’ouverture d’esprit et l’intelligence d’un excellent patron nous facilitent grandement la tâche.

Et l’apprenant dans tout cela ?

Tommy Delmotte a obligatoirement du commencer sa formation par une journée d’intégration et d’observation au sein de l’imprimerie, cette journée assez stressante lui a permis de se rendre compte à quel point le travail en production est exigeant. Avec l’aide de Pascal Legrain, chef d’atelier, il a rencontré tout le personnel et a pu « prendre la température ».

Dès son retour au Cepegra le ton était donné, il fallait retrousser ses manches et mettre la main à la pâte. Un mois d’affiliée pour essayer d’intégrer un maximum de théorie et acquérir les gestes élémentaires à la pratique de ce merveilleux métier.

Bien entendu ce ne fût pas tous les jours rose, il a dû mordre sur sa chique et surmonter les différents problèmes techniques qui se présentaient à lui, des joies, de la fierté quand un travail était bien effectué, des coups de mous, de la fatigue et du stress. Au final ce mois s’est terminé sereinement et il a pu intégré l’équipe des imprimeurs avec un peu plus d’assurance.

Au fil de la formation j’ai pu constater de rapides changements dans l’attitude, dans les gestes et surtout dans l’esprit de Tommy, en effet la production est un monde très particulier où il faut sans cesse se remettre en question, être concentré et à l’affût du moindre détail, à la recherche permanente de la qualité pour satisfaire au mieux les demandes du client.

Quel plaisir de voir un jeune s’épanouir et avoir le sourire quand il revient au centre et qu’il puisse mettre en œuvre les techniques acquises en entreprise. Le retour de la confiance en soi est primordial pour évoluer et apprendre.

En conclusion cette expérience pilote nous a permis de découvrir une autre manière d’apprendre et de former, c’est une expérience pratique et technique mais avant tout une expérience humaine où la maturité des anciens est au service de la jeunesse.

Transmettre son savoir est gratifiant, échanger ses différentes façons de procéder, ses différentes techniques, avoir d’autres visions des choses est primordial dans l’exécution de son métier.

Les entreprises et leurs travailleurs devraient prendre conscience de l’importance de la transmission des savoirs, la formation en alternance est une des clés de cet enjeu.

Si vous désirez en savoir davantage, la prochaine séance d’information aura lieu au Cepegra le 04 juillet 2017. N’hésitez pas à vous inscrire sur :
https://www.formation-cepegra.be/formations/imprimeur-formation-alternee.