Sao Paulo 2015, une grande aventure, un bilan positif !

par TAPTEKERS le 28 septembre 2015

Julien Darmont finit son parcours à WorldSkills 2015 avec une honorable sixième place et ce à un fifrelin du médaillon d’excellence. Pour obtenir ce fameux médaillon, il lui fallait un minimum de 500 points sur 600 et il finit avec 494 points. Un seul petit malheureux pourcent a fait la différence !

Thierry Aptekers, à gauche, fier de son poulain Julien Darmont.
Thierry Aptekers, à gauche, fier de son poulain Julien Darmont.

Bien entendu, il y a de la déception mais aucun regret car Julien a été exemplaire de la première à la dernière minute. Malgré la difficulté, la fatigue et le stress, il n’a jamais rien lâché et a su conserver une attitude sans cesse positive.

Quelques petites erreurs lors de la confection des deux couleurs Pantone ont par la suite eu de lourdes conséquences en termes de points mais, pour le reste il a été plus qu’à la hauteur et est revenu du Brésil avec un très grand sourire et le sentiment du devoir accompli.

Avec le recul, on se dit : « ah si je lui avais dit de faire comme ceci plutôt que comme cela…». Il est difficile, très difficile de ne pas se refaire le film et de se dire que l’on est passé si près du succès. « On gagne ensemble et l’on perd ensemble », une des devises de SkillsBelgium, qui dans ce cas n’est pas à propos car, pour ma part, c’est quand même une victoire vu le niveau des autres compétiteurs.

Une interrogation reste quant à l’attitude de certains experts pour lesquels cela devient leur compétition et non plus celle de leur candidat. Les enjeux ne sont vraiment pas les mêmes d’une nation à une autre et les temps d’entraînement sont aussi très différents. Pour espérer gagner une médaille lors d’un Mondial des Métiers, il faut se donner beaucoup plus de moyens et surtout du temps. Malheureusement, en Belgique, ce n’est pas simple et malgré cela nous arrivons à faire de beaux résultats.

La Belgique revient avec 6 médaillons d’excellence

L’équipe belge revient avec 6 médaillons d’excellence toutes catégories confondues et, bien entendu, le retour a été très joyeux malgré le très long voyage.

Sao Paulo est une ville incroyable, 11 millions d’habitants, une véritable fourmilière, le niveau social est très disparate d’un quartier à l’autre, d’une rue à l’autre tout peut changer et si l’on est pas « prévenu » la pauvreté et la misère peuvent choquer. La ville grouille et les transports sont parfois très pénibles. Par contre, les paulistanos sont très gentils, ils n’ont pas grand-chose mais vous donneraient tout, ils sont très curieux de notre culture et les échanges sont incroyables. Je reviens avec des souvenirs pleins la tête et avec l’envie de recommencer.

Le prochain WorldSkills 2017 se déroulera à Abu Dhabi, mes collègues de la catégorie imprimerie espèrent tous pouvoir bénéficier de machines encore plus imposantes et performantes. Un nouveau challenge très prometteur !

Commentaires fermés sur Sao Paulo 2015, une grande aventure, un bilan positif !

Partager >