L'infographie se coupe en quatre

par Thierry H. le 20 juin 2014

Après le web, l’infographie… Face aux évolutions du secteur et du marché de l’emploi, le Cepegra fait sa petite révolution et revoit de fond en comble le contenu de ses formations. Explications…

L'impression digitale, une des facettes des nouvelles formations du Cepegra.
L'impression digitale, une des facettes des nouvelles formations du Cepegra.

Le secteur web avait ouvert la voie il y a quelque temps déjà. Face aux attentes des employeurs et des demandeurs d’emploi, ne proposer qu’une seule filière semblait trop limité, le Cepegra en a donc créé trois : Web designer orienté vers la création d’interface pour ceux qui, même dans le web, ne se sentent pas trop une âme de codeur ; Développeur front-end pour ceux qui, sans aller jusqu’à basculer du côté obscur de la force, ne craignent pas quelques incursions dans le domaine de la programmation (pour des raisons essentiellement liées à l’ergonomie ou à l’attractivité des sites, on vous rassure…) et Responsable de com web pour une dernière catégorie de candidats qui voient dans le web un outil indispensable au service d’une carrière dont la finalité reste avant tout la communication.

Mise en place petit à petit, cette nouvelle orientation des formations du centre semble bien répondre à un certain besoin de spécialisation : maîtriser tout et tout seul devient presque impossible et un positionnement clair fondé sur quelques points forts est un atout dans la recherche d’emploi.

Nouveaux contenus… nouveaux noms

L’évolution n’a pas été identique côté print. Mais il nous a bien fallu constater qu’ici aussi, les exigences des entreprises allaient croissantes et que les compétences demandées devenaient plus variées.

Du côté des demandeurs d’emploi, l’approche pouvait également être bien différente. Certains stagiaires débarquaient au centre pour y trouver un simple complément à leur formation et ce qui leur était offert risquait alors de paraître trop long. D’autres souhaitaient approcher davantage les nouvelles technologies de l’impression digitale et de la découpe ou de la publication numérique mais le temps manquait pour y parvenir dans le cadre de la filière traditionnelle d’Infographie…

Le moment était donc venu d’entamer une sérieuse refonte du catalogue de formation du centre. La nouvelle offre cherche à rencontrer ces réalités contrastées. En proposant dorénavant deux filières, le centre satisfera davantage ceux qui s’orientent plutôt vers le domaine de l’impression comme ceux qui donnent la préférence à la création. En déclinant ces deux options en deux durées différentes, ce sont des possibilités adaptées aux besoins de chacun qui sont offertes.

Cette réorganisation s’accompagnera d’un changement de terminologie. Les termes d’infographiste ou de spécialiste pré-presse se rencontrent de plus en plus rarement dans les offres d’emploi… Il était donc temps de changer cette dénomination qui remontait à la création du Cepegra… et de mettre en évidence la place de plus en plus grande que nous accordons à la créativité. Dorénavant, nous parlerons de Graphic Designer Digital printing et de Graphic Designer e-Publishing.

Graphic Designer – Digital printing

Derrière ces termes anglo-saxons se cachent deux filières qui possèdent leurs caractéristiques propres. La première ouvrira le bal dès la fin du mois d’avril et, des deux orientations, c’est celle qui s’éloignera le moins de l’ancienne approche. Logiciels Adobe et apprentissage technique resteront au menu, mais viendront s’y ajouter de nouvelles disciplines liées à la place de plus en plus importante prise par l’impression digitale.

Le but sera d’apporter aux participants une réelle polyvalence dans tous les domaines de la communication imprimée. Plus question de se limiter aux livres, brochures, flyers ou magazines. Les emballages, supports de PLV ou objets publicitaires sont maintenant omniprésents et le créneau offre une nouvelle opportunité de diversification aux imprimeurs.

Le matériel disponible au Cepegra (imprimante grand format Agfa Anapurna et table de découpe Esko Kongsberg, entre autres) est évidemment un atout majeur dans cette optique…

L’impression à données variables ne sera pas oubliée et abordée au travers de modules sur InDesign et les bases de données, le XML ou la VDP (variable data printing) proprement dite.

La variante courte de ce parcours s’adresse plus particulièrement aux personnes ayant déjà une expérience significative dans le secteur (des
travailleurs ayant récemment perdu leur emploi, par exemple) et pour qui une formation complète ne se justifie pas. L’apprentissage des logiciels de base passera donc à la trappe et l’accent sera essentiellement mis sur les aspects liés à l’impression digitale et à la découpe. Au total, la formation durera 5 semaines.

Les nouvelles possibilités d’impression grand format et de découpe offrent de nouvelles opportunités créatives.

Graphic Designer – e-Publishing

La filière Graphic Designer e-Publishing s’adressera surtout à ceux qui cherchent un complément pour une formation de base déjà solide. Chaque logiciel de la suite Adobe ne sera abordé que sous l’angle du perfectionnement et ce sont surtout les nouvelles technologies de la publication numérique qui se verront accorder une place prépondérante.

Bien sûr, ces aspects faisaient déjà partie des formations du centre. Ils en occuperont désormais une position centrale. Des modules seront consacrés à la Digital Publishing Solution d’Adobe mais aussi à iBooks Author et à la création de fichiers ePub.

Le web proprement dit ne sera pas oublié puisque des cours d’ergonomie (tout autant utile quand on publie sur tablettes), d’HTML et CSS, d’Edge Animate ou de WordPress seront au programme.

Une place très importante sera réservée aux aspects créatifs du métier. Le parcours des stagiaires se terminera donc par une mise en pratique de plusieurs semaines au cours de laquelle les participants aborderont tant les aspects classiques (identité, design éditorial, packaging, publicité) que plus récents (diffusion en lignes et sur tablettes) de la communication graphique. Stage compris, la formation s’étalera sur 6 mois.

Ici encore, une version courte sera proposée. Axée sur les sujets liés au web et à la publication numérique, elle se limitera à 7 semaines. Pour s’y inscrire, il sera donc indispensable de posséder une bonne maîtrise de la suite Adobe et des aspects créatifs du graphisme en général.

Alors que les formations orientées Digital printing débuteront dès le mois d’avril, il faudra attendre jusqu’en septembre pour celles dédiées à la publication numérique.

Commentaires fermés sur L'infographie se coupe en quatre

Partager >