Ingénierie du papier

par Thierry H. le 30 novembre 2012

Dans le monde du graphisme, certains se distinguent par leur maîtrise des technologies de pointe. D’autres choisissent une voie un peu moins moderne. Et si les créations de Kevin Steele ont un côté un peu désuet, elles n’en sont pas moins spectaculaires pour autant…

Deep : une spectaculaire et très complexe présentation des traditions et légendes de la mer.
Deep : une spectaculaire et très complexe présentation des traditions et légendes de la mer.

L’ingénierie du papier… C’est comme cela que Kevin Steel définit l’essence de son travail. Diplômé en Communication en 2000 et en Arts graphiques en 2012, il a choisi de s’inscrire dans une longue tradition de création de livres « animables ». Pour lui, on cantonne trop souvent cette démarche aux albums pop-up pour enfants alors qu’elle peut s’appliquer dans de nombreuses autres situations.

Difficile d’imaginer ce que donnera ce document une fois déplié…

« Les éléments mobiles et les interactions qu’on peut avoir avec eux ajoutent une puissante dimension à la communication, améliorant le message et accroissant l’impact du travail, mais il faut considérer leur utilisation avec prudence et y recourir judicieusement afin que cela ne soit pas gratuit et ne distraie pas de l’œuvre. Le contenu d’un livre en dicte la structure et le design », explique-t-il sur son site.

Une démarche originale qui lui vaut une certaine reconnaissance et pas mal de commandes…

Un autre exemple du travail de Kevin Steele, au travers d’un livret consacré à la typographie.

Via Underconsideration.