Illustrer un portfolio avec Photoshop CS6

par Thierry H. le 20 juin 2012 pages > 1 2 3 4

Quand la situation économique se complique et que le marché de l’emploi s’en ressent, il devient encore plus indispensable de savoir se mettre en vitrine. Pour le graphiste, ce petit exercice d’exhibitionnisme passe par l’art délicat du portfolio. Et il en va de nos travaux comme des mannequins des magazines : un petit coup de pouce de Photoshop leur permet d’apparaître sous leur meilleur jour…

Calendrier_1

Qu’il s’agisse d’un book classique ou d’un portfolio sur Behance, le principe reste identique : vos logos, mises en page ou brochures ne peuvent se contenter d’une présentation plate et sans saveur. Et pour attirer l’attention sur la finesse de vos choix typographiques ou le dynamisme de vos illustrations, rien ne vaut une bonne photo, prise avec un matériel approprié et éclairée de façon professionnelle.

Vous n’avez ni les moyens ni le temps d’organiser une véritable séance de prise de vue ? Pas de panique, le petit tutoriel qui suit vous apprendra à sublimer vos créations grâce aux fonctions 3D et aux nouveautés de Photoshop CS6.

Et si vous ne possédez pas encore le dernier bébé d’Adobe, rassurez-vous : à quelques détails près, ce qui suit est parfaitement réalisable avec les versions précédentes…

La préparation du terrain

Commencez par ouvrir le fichier que vous souhaitez utiliser. Photoshop étant capable de traiter de nombreux formats, cela ne devrait pas poser de problème. Un PDF, par exemple, fera parfaitement l’affaire. Si vous partez d’un document vectoriel et que vous le pixellisez, ne choisissez pas une taille trop importante. Travailler en 3D serait ensuite assez laborieux, surtout si vous ne disposez pas d’une machine de course. Un fichier d’une dizaine de Mo convient généralement bien.

Une fois l’œuvre ouverte dans votre logiciel de traitement d’images (dans notre exemple, un calendrier issu d’Illustrator), offrez-lui un peu d’espace pour respirer. Via Image > Taille de la zone de travail, agrandissez votre document d’une poignée de centimètres. Il s’agira de disposer d’assez de place pour ajouter un fond à votre image. Vous aurez ainsi plus de latitude pour réaliser votre composition.

Pour plus de réalisme, cette surface additionnelle va se voir habillée. On pourrait lui adjoindre une texture de papier mais, ici, nous nous contenterons de simuler cette dernière. Créez un nouveau calque, placez-le sous celui de votre image puis remplissez-le avec une couleur très claire (un gris pâle un peu jaunâtre, par exemple) avant d’y ajouter un peu de bruit (Filtre > Ajout de bruit). Allez-y en douceur, l’effet doit rester subtil.

Revenez sur votre calque principal et offrez-lui une ombre portée (Calques > Effets > Ombre portée). Il faut que cette dernière soit légère, peu décalée et visible de tous les côtés du calque. Une fois cela fait, fusionnez vos deux calques car tous deux devront être manipulés grâce à l’effet 3D.

Agrandi et doté d'un fond et d'une ombre portée, le fichier est prêt pour la suite.

Vous êtes à présent prêts à entrer dans la troisième dimension. Passez par le menu 3D > Nouveau filet à partir du calque > Carte postale (3D > Nouvelle carte postale 3D à partir d’un calque pour Photoshop CS 5) à partir d’un calque. Votre calque (si tout s’est passé comme prévu, il ne vous en reste qu’un) peut maintenant virevolter dans toutes les sens ! Pensez à sauvegarder votre fichier Photoshop. Ainsi, vous n’aurez pas à repasser pas ces étapes si vous désirez créer plusieurs vues de votre document.

2 commentaires

Partager >

2 Responses

  1. Thierry85 dit :

    Hello, je cherche des avis.

    Je suis a la recherche de graphiste pour une création de logo, je sais que cela necessite un budget et je me pose des question :

    j’ai « atteris » sur ce freelance hier http://www.sarah-etc.fr, l’aspect freelance me donne envie pour pleins de raison mais est ce que je risque de perdre en « securité » ou en qualité ? c’est débile comme question mais j’aimerais eviter de dépenser pour rien.

    Puis-je y aller sans trop craindre ou mieux vaut que je je cherche une agence spécialisé ? et si c’est le cas le mieux c’est de faire dasn le local ou le national ?

    Beaucoup de question je sais :p mais merci d’avance pour les réponses :)

    • Thierry H. dit :

      Bonjour,
      Beaucoup d’excellents graphiste travaillent en free-lance et réalisent d’ailleurs des projets en tant que sous-traitants pour des agences. La meilleure chose à faire est surtout de jeter un œil aux portfolios des éventuels candidats et de voir quel style pourrait vous convenir. S’il s’agit d’un logo pour un secteur d’activité bien défini, on peut aussi essayer de trouver quelqu’un qui s’est spécialisé dans ce domaine. En tout cas, le recours à un graphiste free-lance n’implique pas forcément de perte de qualité. L’avantage d’une agence se situe plutôt du côté des services qu’elle peut offrir et qui ne se limitent pas à la création d’un logo ou d’une brochure mais peuvent aller beaucoup plus loin.
      Bonne chance pour votre logo.