Encore une exposition sur Stefan Sagmeister…

par Thierry H. le 18 juillet 2013

Stefan Sagmeister est, dans le domaine de la création publicitaire, une pop star. C’est du moins ainsi que le présenta la graphiste néerlandaise Mieke Gerritzen. Vous n’en êtes pas tout à fait convaincu ? « Another show about promotion and advertising material » vous fera peut-être changer d’avis…

Une composition réalisée à Amsterdam en septembre 2008, à partir de pièces de 1 cent…
Une composition réalisée à Amsterdam en septembre 2008, à partir de pièces de 1 cent…

Restons toutefois réalistes, la renommée du graphiste autrichien n’a guère dépassé les limites du petit monde de la communication visuelle. Et même au sein de celui-ci, nombreux sont ceux qui connaissent son nom sans en savoir beaucoup sur son « œuvre ».

En reprenant une exposition conçue pour le Musée de Design et d’Arts Appliqués Contemporains de Lausanne, Grand Hornu Images nous offre une opportunité unique de découvrir le travail d’un créateur publicitaire actuel.

L’exposition n’est pas très vaste mais elle rend bien compte de la particularité des travaux de Sagmeister. Contrairement à d’autres, son nom n’est pas attaché à l’identité graphique de marques d’envergure internationale. Sa réputation, il l’a davantage acquise au travers d’actions ponctuelles suffisamment marquantes pour être reprises dans les magazines spécialisés de la planète entière. Son travail sur les pochettes des albums de Lou Reed, Talking Heads ou Brian Eno n’est pas non plus passé inaperçu.

Le parcours proposé au Grand-Hornu se découpe en quatre parties : selling culture, selling corporations, selling my friends, selling myself. Le graphiste autrichien est d’ailleurs passé maître dans cette dernière discipline, l’autopromotion.

The designer is the message

Il n’hésite pas à payer de sa personne comme en témoignent son affiche pour l’AIGA de Detroit ou son projet pour une exposition qui lui était consacrée au Japon.

Invité à créer le poster annonçant sa conférence dans la capitale de l’automobile, il n’a pas hésité à entailler la peau de son torse à la lame de rasoir pour en faire un support de communication. Une démarche qui a fait couler beaucoup d’encre… et un peu de sang.

Pour l’expo japonaise, Sagmeister est reparti de l’opposition classique avant-après pour la renverser et, une fois encore, se mettre en scène. Deux photos similaires le montrent assis sur un canapé. Dans la seconde, prise une semaine après la première, il pose entouré de tout ce qu’il a consommé entretemps… et avec les 11 kilos supplémentaires que lui avait valu ce régime.

Sur le thème de l’avant-après, Sagmeister pose avec tout ce qu’il a ingurgité en une semaine…

On le voit, l’approche de Stefan Sagmeister franchit allègrement les frontières qui sépare l’Art des arts appliqués, la démarche commerciale de l’expression personnelle. Il se joue des contraintes d’une activité professionnelle intimement liée à la société de consommation et y ajoute une prise de distance critique.

Côté scénographie, l’expo reste classique et n’offre pas de place à  l’interactivité – vous en reviendrez malgré tout avec une collection de reproductions au format carte-postale  – mais elle permet de se faire une idée du travail du créateur autrichien désormais basé à New-York. On y découvre aussi son travail sur les matières, les textures ou la découpe.

Si vous passez par Mons cet été, n’hésitez donc pas à faire le détour. La visite n’est peut-être pas très longue mais les expos dédiées à notre secteur sont trop rares pour manquer celle-ci. Et cela peut aussi être l’occasion de visiter le Mac’s ou de découvrir le site du Grand-Hornu.

Stefan Sagmeister, Another show about promotion and advertising material. Jusqu’au 18 août, de 10 à 18h, Grand-Hornu Images, rue Sainte-Louise, 82 – 7301 Hornu
www.grand-hornu-images.be

 

Commentaires fermés sur Encore une exposition sur Stefan Sagmeister…

Partager >